Home

LA MEMOIRE QUI FLANCHE

« Un univers singulier, à la fois comique et terrifiant, fait de sous-entendus, de mal-entendus et de pas-entendus du tout. On y parle un dialogue quotidien qui débouche sur un impitoyable affrontement dans lequel les mots sont des armes mortelles »

Drôlissime mélange de textes d’auteurs contemporains flirtant entre l’absurde et le surréalisme.

Créa inspirée de la couverture du roman d’Harold Pinter OLD TIMES. Ses textes participent à la pièce.

Mise en page d’une mise en scène.
Pièce de théâtre avec Antoine Mordant, Joséphine Cannella et Yves Haumont (Metteur en scène)

Flyers r/v et affiches A3.

N'aie peur de laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s